UNION SPORTIVE DE VERNASSAL : site officiel du club de foot de VERNASSAL - footeo

Chronique De Thomas Defix…

29 septembre 2012 - 12:21

Le match vu par le double buteur mais aussi le double jauneur qui a vu rouge...

Voici un résumé des aventures des Bleus au pays de Baulieu d’après un récit original de Thomas Defix. Mais tout d’abord, rappelons les derniers résultats de l’équipe féminine qui a essuyé deux revers, l’un face à Coubon 8 à 2, l’autre face à St Julien Chapteuil 7 à 1. Les filles ont fait preuve de courage et de volonté sur ces deux rencontres mais sont tombées sur plus forte qu’elles, gageons que ce type de match leurs servent d’expérience et leur permettent d’aborder leurs futures rencontres sur les meilleurs hospices. Pour en revenir à l’équipe masculine, voici un récit de Thomas Defix qui vécu l’aventure de l’intérieur : Dimanche dernier par une matinée ensoleillée, nous partîmes fort tôt en direction du fief des Beaulieusard puisque la rencontre devait débuter à 13 heures. Une certaine fatigue dominicale régnait dans les rangs des Bleus probablement due à une fièvre du samedi soir. De ce fait arrivé sur les lieux de la bataille, alors que l’équipe locale se préparait au combat au travers d’un échauffement des plus sérieux, nos bleus terminaient tranquillement leur nuit allongés dans le gazon non sans essuyer quelques railleries du public locale. A 13heure le coup d’envois est donné. Les Bleus fort peu réveillé peinent à rentrer dans le match, alors qu’en face, l’artillerie fait rage tirant à boulet rouge sur un Guillaume Lopez qui dévie les tirs tant bien que mal. La cavalerie adverse fait des ravages au sein de la défense adverse qui tente de s’organiser. Malheureusement, Beaulieu finit par ouvrir le score au bout de 20 minutes d’offensives intenses.  Ce but permet au locaux de prendre l’avantage mais va se révéler être une erreur tant il va piquer au vif nos Bleus. Ces derniers reprennent alors du poil de la bête. Et bien que l’équipe locale les croyait incapable de toutes réactions, ils vont à leur tours déferler dans la zone de défense adverse avec vigueur et ramassant au passage quelques cartons jaunes, même s’il est vrai que l’arbitre du jour avait plutôt la gâchette facile et semblait éprouver une certaine réticence à la couleur bleu ciel des maillots de Vernassal. Malgré tout, l’égalisation arrive rapidement grâce à Sébastien Defix qui réalise un lob parfait sur le portier adverse. Les Bleus prennent même l’avantages quelques minutes après avec une frappe de Thomas Defix qui prend le gardien à contre pied. De ce fait, les Bleus mènent 2 à 1 sous les yeux abasourdis des supporter locaux qui ne comprennent toujours pas d’où est sorti ce relent d’énergie. Au retour des vestiaires, les Bleus enfoncent le clou, fauché dans la surface, Thomas Defix se fait justice lui-même en transformant habilement le pénalty obtenu. Vernassal a fait le break, bétonne sa défense avec un Guillaume Boyer impressionnant en libéraux et procède en contre. La défense de Vernassal est rude et Beaulieu si casse les dents. Malheureusement, cette défense est parfois un peu trop rude si bien qu’à 10 minutes de la fin, Thomas Defix se fait intimer l’ordre par l’arbitre de rejoindre les vestiaires avant ses camarades afin de profiter au mieux des douches locales. Les Bleus sont réduits à 10 ce qui ne fait pas leurs affaires d’autant que le sursaut d’énergie s’estompe et que la fatigue se refait sentir si bien que Beaulieu parvient à scorer par deux fois et arrache le match nul.

Commentaires